LE MATERNAGE : ART MATERNEL OU MARKETING?

LE MATERNAGE : ART MATERNEL OU MARKETING?

Le maternage est une tendance de plus en plus persistante que l’on ne connait pourtant pas assez ici, en France et dans d’autres cultures occidentales. Adepte innée du maternage, je souhaite vous présenter cette pratique.

Tout d’abord, une définition:
Le maternage est l’ensemble des soins apportés au bébé et au jeune enfant correspondant à leurs besoins et leur permettant un développement optimal.
En d’autres mots, le maternage désigne l’art de s’occuper d’un enfant à la manière d’une mère.

Les principales pratiques de maternage sont: l’allaitement prolongé, le cosleeping, l’emmaillotage et le portage. Mais aussi le peau à peau, le manger bio, couches lavables etc.

À travers ces quatres principales pratiques, on retrouve la nécessité du contact physique avec l’enfant que l’on a mis au monde. Pratiques ancestrales, universelles, naturelles, normales aux bienfaits sans pareil qui s’opposent à la culture de la séparation prônée dans les sociétés occidentales.

C’est une fois enceinte ou pour d’autres , une fois à la maternité ou même avant, que le déclic a lieu sur la relation que l’on veut nouer avec son enfant.

A vrai dire, le mot maternage ne me plait pas vraiment. Il reste abstrait et ne me parle pas, d’où mon titre, parce qu’à mon sens, ce sont des pratiques naturelles, courantes dans les cultures arabes et africaines entre autres et non pas une mode sur laquelle il faut uniquement surfer. Ces pratiques font aussi partie d’un état d’esprit, une façon d’être maman/papa et de vivre sa parentalité.

Je me suis rendue compte que je pratiquais, depuis la naissance de mes enfants, des « rituels » spontanés, automatiques, naturels qui, au fur et à mesure de mes lectures, correspondaient à, ce que l’on appelle maintenant, du maternage.

Voyons mon ressenti sur les principales formes de maternage:

L’allaitement
Ce fut une évidence pour moi!
Voir mon article sur l’allaitement ici.
Je vais encore vous vanter les bienfaits de l’allaitement pour bébé (renforcement du système immunitaire, diminution du risque d’allergies, manger sain (au sein pas mal celle-là🤓) et pour maman (perte de poids, diminution du risque de certains cancers…). N’oublions pas ce lien exceptionnel qui se crée au moment des tétées et perdure même après.
Je vous renvoie à mon article sur l’allaitement maternel pour plus de détails. Cliquez ici
Sincèrement, Dieu merci, mes filles n’ont eu que de petits rhumes jusque-là et je m’en réjouis !

Le cosleeping
En effet, avoir bébé tout près de moi pour le nourrir et le rassurer à tout moment (sans avoir à me lever) sont les raisons pour lesquelles je l’ai fait. N’oublions pas qu’il est resté 9 mois en nous, pas évident de le laisser, d’un coup, dormir seul.
Attention, il y a un risque d’écrasement ou d’étouffement qui est à prendre en compte!!! Ne prenez pas toute la place!
Nous avons un très grand lit: alors, je mettais entre bébé et moi mon coussin d’allaitement déplié. Ainsi, j’étais plus sereine.

De plus, il y a des lits spécialement conçus pour le cododo, un de mes préférés est celui-ci .

L’emmaillotage
J’ai également emmaillotté mes bébés, il y a ce côté rassurant qui leur rappelait l’étroitesse dans laquelle il se trouvait dans mon ventre. Je l’ai surtout pratiqué les premières semaines au moment des pleurs du soir. Et il s’endormait comme un…bébé. J’ai tout d’abord utilisé la couverture miracle de chez red Castle puis, j’alternais avec des langes grands formats, foulards, couvertures etc.

Le portage
J’ai porté mes enfants dès leur naissance. Sentir bébé contre-soi, c’est agréable pour eux comme pour nous. J’ai remarqué que les porter les aidait en cas de coliques car cela facilite la digestion. Et lorsque je sortais, je trouvais ce moyen de les familiariser au monde extérieur moins agressif, plus rassurant: contre maman ou papa.
Et le plus, cette pratique permet d’endormir bébé tout en vacant à nos occupations.

J’ai énormément utilisé le porte-bébé physiologique de chez Babybjörn. Vers les 1 an de ma fille, j’ai aussi utilisé une écharpe mais moins souvent que le porte-bébé. Surtout veillez à bien attacher bébé pour éviter toute chute: des ateliers existent afin d’apprendre la technique.

Je vous ai raconté mon expérience sur les quatre principales formes de maternage.
Avant même d’être enceinte, j’avais déjà des idées sur la façon de faire évoluer mes enfants. Une fois enceinte, je nouais déjà une relation avec eux; après l’accouchement, l’art de materner est venu naturellement.
Quant à savoir si certains se servent de ce « phénomène » pour en faire un business, c’est fort probable, mais l’important n’est-il pas de revenir à l’essentiel, comme de renforcer ce lien affectif mère-enfant indestructible à travers le maternage?

Et vous, qu’en pensez-vous ?
Le maternage n’est-il pas simplement l’instinct maternel?

LE MATERNAGE : ART MATERNEL OU MARKETING?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :